Asli Cakir Alptekin écopé d'une interdiction de huit ans, déchu de son titre olympique

Asli Cakir Alptekin a accepté d'être déchue de ses titres olympique et européen du 1500 mètres et de se voir interdire toute annulation de son passeport biologique pour une durée de huit ans, a annoncé lundi la Cour d'arbitrage pour le sport.

L’athlète turque âgée de 29 ans a signé l’accord car elle risquait une interdiction à vie ayant été suspendue pour dopage pendant deux ans en 2004.

Des échantillons de sang anormaux entre juillet 2010 et octobre 2012 avaient entraîné sa suspension temporaire en avril 2013.

L'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) a fait appel à la SAE après que la Fédération turque d'athlétisme (TAF) ait autorisé Alptekin en décembre 2013.

"Avant la tenue d'une audience, les parties ont négocié et conclu leur accord, qui est ratifié dans la sentence arbitrale. Les procédures devant le TAS sont maintenant closes", lit-on dans le communiqué.

La CAS a déclaré que l'athlète avait perdu tous ses résultats à partir de juillet 2010, y compris l'or olympique de 2012 et son titre de champion d'Europe 2012.

Alptekin avait précédemment purgé une interdiction de deux ans pour un test positif aux championnats du monde juniors de 2004.

"Il est établi que Mme Cakir-Alptekin a commis une deuxième violation des règles antidopage après une première commise en 2004 et qu'elle purgera une période d'inéligibilité de huit ans, expirant le 9 janvier 2021 à minuit", a déclaré la CAS.

Alptekin a remporté la médaille d’or olympique à Londres devant son compatriote Gamze Bulut et Maryam Yusuf Jamal, de Bahreïn.

L'accord intervient quelques jours à peine avant le début des Championnats du monde d'athlétisme à Beijing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest