Appel de Racing Point Drop contre les sanctions de la F1 suite à la «copie» de la ligne


Racing Point a abandonné dimanche son appel contre une déduction de 15 points et une amende de 400 000 euros pour avoir enfreint les règlements de la Formule 1 avec des copies présumées des conduits de frein utilisés sur les voitures Mercedes gagnantes du championnat de l’année dernière. L’équipe a déclaré qu’elle avait décidé d’accepter les sanctions imposées et de passer à autre chose, dans l’intérêt plus large du sport, à la suite d’un accord entre toutes les équipes sur de nouvelles règles pour empêcher toute future «  ingénierie inverse  » des voitures des autres équipes.

Le propriétaire de Racing Point, Lawrence Stroll, était furieux lorsque la punition et le verdict des stewards ont été annoncés, défendant passionnément son intégrité et celle de l’équipe.

« Nous nous félicitons de la résolution que les équipes ont acceptée et nous sommes heureux que la FIA (l’instance dirigeante de la F1) ait fourni des précisions indispensables sur les règles sur les parties listées et non listées », a déclaré Racing Point dans un communiqué.

«Les stewards et toutes les parties impliquées dans le processus d’appel reconnaissent qu’il y avait un manque de clarté dans les règlements et que nous ne les avons pas délibérément enfreints.

« Maintenant que l’ambiguïté autour des règlements a été réglée, nous avons décidé de retirer notre appel dans l’intérêt plus large du sport.

« Ce problème a été une distraction pour nous et les autres équipes, mais maintenant nous et tout le monde pouvons nous concentrer uniquement sur ce que nous sommes tous ici pour faire: courir dur et fournir de l’excitation et du divertissement pour les millions de fans de F1. le monde. »

Renault a dirigé les manifestations d’origine en remettant en question l’intégrité et l’originalité de la voiture Racing Point, surnommée la «  Mercedes rose  » en raison de sa similitude étroite avec les voitures «  flèches d’argent  » 2019.

Après l’annonce de la décision des commissaires, Renault, Ferrari, Williams et McLaren ont fait appel, affirmant que les sanctions étaient trop clémentes, tandis que Racing Point a fait appel, affirmant que la punition était trop sévère.

Promu

Toutes ces équipes, à l’exception de Ferrari, ont maintenant retiré leurs appels.

La nouvelle décision qui a permis aux équipes de se mettre d’accord et d’abandonner leurs recours impliquera un affinement de la définition de «  Composants d’équipe listés  » dans le règlement technique de l’année prochaine, se référant aux pièces d’une voiture qui sont conçues et utilisées exclusivement par un seul. équipe.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest