Ankita Raina revendique le titre Maiden WTA et s’apprête à entrer dans le top 100 pour la première fois


L’Indienne Ankita Raina a remporté vendredi son premier titre WTA en remportant le trophée Phillip Island avec sa partenaire russe Kamilla Rakhimova, un exploit qui la propulsera dans le top 100 du double pour la première fois de sa carrière. Ankita et Kamilla ont effacé un déficit d’un set pour battre la combinaison russe d’Anna Blinkova et d’Anastasia Potapova 2-6, 6-4, 10-7 lors du choc au sommet à Melbourne.

L’Indienne de 28 ans a partagé le prix de 8000 USD avec son partenaire et a gagné 280 points de classement, ce qui la mènera à 94 contre 115 actuels lorsque le tableau de double WTA sera mis à jour la semaine prochaine.

Ankita ne deviendra que la deuxième joueuse à percer le top 100 du double depuis Sania Mirza, six fois championne du Grand Chelem.

Les deux dernières semaines ont été extrêmement mémorables pour l’Indienne, qui a fait ses débuts en Grand Chelem à l’Open d’Australie en double, et a également remporté une manche dans le tableau principal d’un tournoi WTA en simple.

Ravie de sa performance et du résultat, Ankita dit que le top 100 en simple est également proche.

« Ce fut une semaine formidable. Kamilla et moi avons joué ensemble pour la première fois. Nous nous sommes inscrits juste 20 minutes avant le tirage au sort car il y avait beaucoup de confusion avec la liste des engagés.

« Kamilla joue très agressive, a de bons coups et je devais juste lui demander d’être agressive au filet, ce qu’elle a fait », a déclaré Ankita au PTI.

« Ce n’était pas que le tirage au sort ait été facile, nous avons battu de bons joueurs qui ont été durs non seulement en double mais aussi en simple. Kamilla a un grand esprit combatif. C’est génial … premiers titres WTA et double top-100 aussi. I J’ai hâte de faire craquer le top 100 en simple », a-t-elle ajouté.

« Nous étions 7-9 de moins de deux balles de match en demi-finale. J’ai eu de belles volées. Je travaillais là-dessus et quand j’ai pu le faire (exécuter) en match, rien n’est plus excitant. »

Les joueurs de tennis indiens ont toujours eu du mal à obtenir des finances et un soutien suffisant pour survivre sur la tournée exigeante, mais Ankita n’a pas porté plainte. Au lieu de cela, elle a remercié tous ceux qui l’ont soutenue.

De plus, à 5 pieds et quatre pouces, elle n’a pas de cadre pour contrer les rivaux plus grands et plus forts. Cependant, Ankita a insisté sur le fait que ce n’était pas non plus un problème pour elle.

« Je ne pense pas que ma taille soit un problème pour les femmes indiennes. C’est moyen, bien sûr sur le circuit international il y a des joueurs avec un physique plus gros mais il y en a aussi qui sont plus maigres ou plus petits que moi.

« Je pense donc qu’il suffit de travailler sur ses points forts et d’avoir un match en conséquence.

«En ce qui concerne les infrastructures et tout, à Ahmedabad où j’ai commencé à jouer au tennis, il y avait des courts de tennis, une académie de tennis juste derrière ma maison et si ce n’était pas là, ce serait une autre histoire et je ne serais peut-être pas ici.

«Mais depuis que j’ai commencé à jouer, il y a eu beaucoup de développement en termes de sport et de tennis et c’est beaucoup plus grand maintenant en Inde.

« Bien sûr, cela peut être mieux et je suis sûr qu’avec plus de joueurs, cela augmentera. Aussi pendant ma période de transition de juniors à femmes, je me souviens qu’il y avait beaucoup d’ITFs auxquelles j’ai participé en Inde et que j’ai bien fait, ce qui m’a aidé à démarrer ma carrière professionnelle.

Promu

« En ce qui concerne le coaching, j’ai toujours été entraîneur en Inde, j’ai commencé en Inde et je m’entraîne toujours ici, donc je ne suis pas d’accord (me plaindre) avec cette partie », a-t-elle déclaré.

Ankita participera à Adelaide International, à partir de la semaine prochaine.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest