Anirban Lahiri survit à une ronde de montagnes russes pour se faire couper au golf de Byron Nelson

Anirban Lahiri ses cinq birdies au deuxième tour du tournoi de golf AT&T Byron Nelson.© AFP


Irving:

L’Indien Anirban Lahiri a fait un tour de montagnes russes pendant la majeure partie de la journée, mais a finalement réussi à survivre et à assurer l’entrée dans la ronde finale du tournoi de golf AT&T Byron Nelson ici.

Lahiri, qui a tiré un superbe cinq moins de 65 ans au deuxième tour, a fait des allers-retours tout au long de la journée avec cinq birdies, quatre bogeys et un double bogey.

Lahiri, qui avait trois sous et 59e à la fin du deuxième tour est tombé à égalité 68e alors que les 70 premiers et les égalités ont fait la coupe de 54 trous, qui a été appliquée alors que plus de 78 joueurs ont dépassé la coupe de 36 trous. Samedi.

Avec plus de 78 joueurs faisant la coupe de 36 trous – il y avait 83 joueurs – une coupe de 54 trous a eu lieu hier, réduisant le champ à 74 professionnels à 70 et égalités. Cela est venu à deux sous 208 ou mieux.

Brooks Koepka a vaincu deux premiers bogeys et une mer de bobbleheads de Jordan Spieth pour tirer un cinq sous 65 et égaler le meilleur score de 54 trous d’AT & T Byron Nelson à 16 sous 194. Il a pris une avance de deux temps sur Spieth avant le tour final quand ils seront à nouveau jumelés.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest