Anirban Lahiri survit à la ronde en montagnes russes et se coupe au Byron Nelson Golf



Anirban Lahiri et ses cinq oiselets au deuxième tour du tournoi de golf AT & T Byron Nelson. © AFP


Irving:

Anirban Lahiri, de l’Inde, a effectué une montagne russe pendant la majeure partie de la journée, mais a finalement réussi à survivre et à assurer son entrée dans la phase finale du tournoi de golf AT & T Byron Nelson ici.

Lahiri, qui a tiré un superbe cinq-moins de 65 ans au deuxième tour, a fait des hauts et des bas tout au long de la journée avec cinq oiselets, quatre bogeys et un double bogey.

Lahiri, troisième avec moins de 59 buts à égalité à la fin du deuxième tour, est tombé à la 68e place, à égalité en 68e place. Les matchs nuls ont permis une coupe de 54 trous, appliquée plus de 78 joueurs ayant dépassé la coupe de 36 trous de Samedi.

Avec plus de 78 joueurs qui ont réalisé la coupe de 36 trous – il y avait 83 joueurs – une coupe de 54 trous a eu lieu hier, réduisant le terrain à 74 professionnels à 70 et égalité. Cela est arrivé à moins de 208 ou moins.

Brooks Koepka a vaincu deux bogeys de début et une mer de Jordan Spieth: il a tiré cinq joueurs de moins de 65 ans et égalait le meilleur score de 54 trous de l'AT & T Byron Nelson, à 16 moins de 194 ans. tour final quand ils seront jumelés à nouveau.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest