Anirban Lahiri se hisse à la septième place lors d'une journée venteuse aux championnats du monde de golf

Anirban Lahiri a fait un autre pas en avant au troisième tour, mais était toujours insatisfait, car il a perdu deux coups lors des six derniers trous, le laissant à 211 sous la barre des 5 et à la septième place à égalité aux Championnats du monde de golf ici. (Cliquez ici pour les dernières histoires de golf)

Par une journée relativement venteuse, Lahiri était l’un des meilleurs buteurs de la ronde des moins de 12 ans et atteignait la quatrième place vendredi. Un boguey le 13ème et un autre coup tombé le 17ème l'ont vu chuter à la septième place, mais deux places de plus que le T9 après le deuxième tour.

Rory McIlroy a effectué une première manche sans boguey, sa première en 2016, pour prendre une avance de trois coups avant la dernière manche du championnat WGC-Cadillac. À 12 ans, il avait trois secondes d'avance sur Adam Scott (73) et Dustin Johnson (71).

Lahiri, vainqueur de deux titres du circuit européen en 2015, dont son match à domicile, le Hero Indian Open, qu'il défend dans quinze jours, a déclaré: "Ouais, content de la façon dont j'ai joué aujourd'hui. (Mais) évidemment déçu (aussi) Mais il me reste une bonne journée. Je pense que le parcours a été le plus difficile aujourd'hui, donc je suis heureux de ma façon de jouer. "

Lahiri a ajouté: "C'est le troisième jour consécutif que nous avons un vent différent. Alors, honnêtement, je ne sais pas à quoi m'attendre demain en termes de conditions. Évidemment, le parcours est de plus en plus ferme. Je pense à En fin de journée, il ne faudra pas commettre d’erreur. Si vous ne perdez pas une occasion, vous aurez de nombreuses occasions de faire un oiselet. J'espère seulement que je pourrai mettre un tour sans bogey ensemble ( le dimanche)."

Le parcours de golf Blue Monster à Doral a finalement montré ses dents alors que le vent soufflait le plus fort de la semaine. Ajoutez à cela les positions des broches, et cela signifiait seulement un tiers du champ sur les 63 restantes, à égalité. Lahiri était l'un d'entre eux.

En parlant de sa position actuelle, Lahiri a déclaré: "Comme je l’ai dit, j’en suis allé à 7 (sous) et aux six derniers trous, je n’ai pas joué de mon mieux. Je suis donc un peu déçu. Je pensais pouvoir pousser plus fort. arriver à 8 ou 9. Mais évidemment demain, je me donne encore une chance à l'extérieur, alors j'espère pouvoir y aller et jouer de mon mieux. "

Par temps venteux, Lahiri ne conduisait pas avec autant de précision que les deux premiers jours et ne trouva pas non plus autant de verts dans la réglementation, mais réussit très bien à rester en dessous de la normale.

Jouant avec l'ancien champion des Maîtres, Charl Schwartzel, pour la troisième journée consécutive, Lahiri a ouvert le match avec un oiselet, mais a donné le même coup avec un boguey en deuxième position, lorsqu'il s'est retrouvé à gauche du tee et à nouveau de sa deuxième a tiré et a raté un putt de 10 pieds par pied. Après trois tirs au but, il a marqué un but de 33 pieds du bunker pour un superbe birdie au sixième rang et a ajouté un autre birdie de sept pieds au huitième pour effectuer un virage à deux sous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest