Anirban Lahiri passe au 28e rang au Northern Trust Open; Jordan Spieth manque la coupe


Pacific Palisades:

Anirban Lahiri a riposté sur les neuf derniers avec trois birdies contre aucun bogeys pour s’assurer qu’il est là pour le week-end au Northern Trust Open sur le PGA Tour à la Riviera.

Lahiri a rebondi avec un quatre sous 67 qui le plaçait à trois sous 139 et à égalité à la 28e place, contre 77e après le premier tour.

L’Indien de 28 ans, qui a dû revenir tôt dans la journée pour compléter les deux trous restants du premier tour, a paré les deux et a terminé le tour à un plus de 72 à égalité à la 77e place.

Le Canadien Jason Kokrak a tiré un 64 pour ouvrir une avance d’un coup sur Chez Reavie (67), alors même que Jordan Spieth, le joueur numéro un mondial, a raté la coupe de cinq tirs.

Sachant qu’il avait du travail à faire, Lahiri a ouvert avec un aigle magnifique sur le trou par-premier. Il a fracassé son pilote à bien plus de 300 mètres, puis est arrivé sur le green avec un autre excellent deuxième tir. Il a percé le putt d’aigle d’un peu plus de 12 pieds pour un excellent départ. Mais il est immédiatement entré dans le bunker du greenside le suivant puis s’est laissé un 16 pieds pour la normale, ce qu’il a raté.

Mais il a récupéré avec un birdie de 10 pieds au deuxième seulement pour donner un tir au cinquième avec un par miss d’un peu plus de trois pieds et demi. À ce stade, Lahiri avait un sous pour les neuf premiers et même la normale pour le tournoi, alors qu’il semblait que la normale serait la ligne de coupe probable pour la semaine.

Un beau coup de départ sur le 10e par-3 à l’atterrissage à moins de trois pieds pour un birdie, puis a percé un 15 pieds pour un birdie le 11e pour atteindre trois sous. Un jeu régulier avec de bons chipping et putting l’a fait continuer. Le 18, il a roulé dans un beau 17 pieds pour un dernier birdie pour terminer le tour à 67.

Lahiri a touché 50% des fairways et n’a trouvé qu’un tiers des greens en règlement au premier tour, mais il a trouvé 10 des 14 fairways dans les deuxième et les deux tiers des greens en règlement.

« Je l’ai frappé beaucoup mieux au deuxième tour. De plus, mon chipping et mes putting étaient nets. Cela m’a gardé dans le tournoi malgré une terrible frappe de balle dans les 27 premiers trous », a déclaré Lahiri. « Je me sens mieux dans mon jeu chaque semaine. J’espère que je pourrai trouver une forme ce week-end et faire de bons scores. »

Le parcours n’a pas été facile et les greens difficiles et ils ont fait des ravages sur de nombreux autres joueurs sur le terrain.

Spieth a réussi huit birdies mais a quand même raté la coupe de cinq coups. Parmi les autres manquants figuraient Sergio Garcia, Danny Lee, vainqueur de la semaine dernière, Vaughn Taylor, Keegan Bradley et Hunter Mahan.

Kokrak, avec huit birdies, a tiré un 64 pour ouvrir une avance d’un coup sur Reavie (67). Kokrak, qui a réussi tous les par-cinq, a maintenant 10 sous alors qu’il cherche ce qui serait sa première victoire du PGA TOUR.

Dustin Johnson (66) et Bubba Watson (68) étaient dans le groupe à huit sous 134. Johnson a été le finaliste à Riviera chacune des deux dernières années, tandis que Watson a remporté le Northern Trust Open il y a deux ans avec un 64 -64 week-end. Rory McIlroy (69) et Adam Scott (68) étaient à quatre tirs derrière.

Charl Schwartzel a fait un double bogey et un triple bogey – ce dernier quand un tir l’a touché dans la main – et a quand même tiré 68 pour rester en lice. Il était dans le grand groupe à six moins de 136 ans qui comprenait McIlroy, Scott, Hideki Matsuyama (67) et Justin Leonard (69).

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest