Anirban Lahiri monte 19e à égalité à Wells Fargo, malgré le dernier match de Bogeys

Le golfeur indien Anirban Lahiri a fait un bon travail le troisième jour malgré une piètre performance lors des dernières manches de l'avant-dernière manche du Wells Fargo Championship.

Commençant à égalité en 35ème position, il était proche du top 10 avant de finir 19ème à égalité après 54 trous.

Lahiri, le seul joueur avec un tour libre de bogey cette semaine après ses six-moins de 66 ans le jour de l'ouverture, était de nouveau bogey libre lors des 14 premiers trous. Et puis, il a frappé le barrage routier sur le tronçon final connu du Quail Hollow.

Il a tout d'abord bogeyé le 15e, puis deux autres bogeys sont arrivés les 17e et 18e avec un oiselet le 16e limitant un peu les dégâts.

Lahiri, fort à deux sous la journée, semblait prêt pour un autre birdie pour le 15ème de normale, avant de prendre un jeton et une mise à trois fois pour un bogey à la place.

Il a récupéré avec un oiselet le 16, mais a raté un trois pieds pour la normale le 17. Il a plongé dans l’eau le 18e pour un troisième boguey et une ronde de 72, ce qui aurait pu bien se faire en 60 ans.

Lahiri (72) a porté son total à un moins de 215 et a été huit coups derrière le leader Rickie Fowler (68).

"J’ai été extrêmement déçu de la finition. Les quatre derniers trous ont été les plus faciles aujourd’hui par rapport au reste de la semaine. Le 15, j’ai réussi à jouer du chip et 3 mts du bord du green. Le pied de page du 17 et une coupe mal ajustée sur 18. Ce tour aurait dû être dans les années 60 aujourd’hui ", a déclaré Lahiri, déçu.

Lahiri a ajouté: "J'ai été déçu de ne pas bouger aujourd'hui. J'ai vraiment bien joué jusqu'à l'arrivée des ratés (dans la dernière ligne droite)".

En ce qui concerne le «mille vert», dit Lahiri, "Oui. Ils jouent beaucoup plus facilement qu'au début de la semaine. Le 17e joueur a généralement plus de 200 verges. Aujourd'hui, c'est beaucoup moins. 18ème trou, j'ai touché 40-Iron deux jours, mais aujourd'hui, c'était un biseau. "

Malgré un troisième tour décevant, Lahiri semblait toujours confiant.

"Le match a l'air bien et je cherche à mener une solide ronde finale."

Fowler a obtenu un gain de quatre points sur 68 pour prendre l’avance au troisième tour du championnat Wells Fargo, où il avait obtenu une victoire décisive en 2012. Il avait une avance d’un coup sur Roberto Castro, avec Justin Rose et James Hahn à deux coups de l’arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest