Anirban Lahiri et Jeev Milkha Singh risquent de manquer la coupe à l'US Open

Le duo indien Anirban Lahiri et Jeev Milkha a eu une journée longue et ardue à l'US Open car il est peu probable qu'ils fassent la part belle au prestigieux événement après une très mauvaise première manche.

Lahiri a tiré 73 et 78 dans ses deux tours, alors que Jeev avait des cartes de 76 et 79.

À 11 et 15, il n’ya pratiquement aucune chance de l’une ou l’autre, ce qui devrait tomber autour de six ou sept.

Lahiri, qui a joué et manqué la coupe l'an dernier à l'US Open 2015, est toujours le seul major où il doit encore faire la coupe.

C'était la cinquième fois que Jeev participait à un US Open et il avait réussi à se qualifier pour trois de ses quatre précédentes apparitions, 36e ex æquo en 2007 étant son meilleur sur ce parcours.

Lahiri semblait s'être donné une chance de faire les deux dernières manches avec une ouverture en 73. Il avait double boguey en deuxième place, bogeys les sixième, 12e et 15e, mais les birdies les 11 et 18e l'ont gardé à flot.

Au deuxième tour, alors que le parcours et la fatigue faisaient des ravages, Lahiri a commencé le 10 et a immédiatement bogué 10 et double bogey 12.

Les autres bogeys les 17 et 18ème l'ont vu faire un tour à cinq et il avait alors huit ans pour le tournoi. Sur le deuxième neuf, il double bogeyed premier, bogeyed deuxième et birdie troisième et parred le reste. Cela signifiait un 78 et il avait 11 ans.

Jeev a réalisé trois oiselets, sept bogeys et un double au premier tour, puis neuf bogeys, un double et deux oiselets au deuxième tour 79, ce qui lui a permis de terminer à 15.

La bataille a été dure, comme d'habitude à l'US Open, et les Indiens l'ont perdue cette fois. Pendant ce temps, le trio composé de Dustin Johnson, Sergio Garcia et Lee Westwood, qui se qualifient tous pour tomber dans la catégorie "Le meilleur golfeur à n'avoir jamais gagné de Major", est entré en lice.

En termes de statistiques pures, ils ont un total de neuf finalistes et ont été parmi le top 5 à 26 occasions différentes lors de championnats majeurs. À lui seul, Johnson figure dans le top 10 dans quatre de ses cinq derniers tournois majeurs et compte 67 rondes de bogey libres, alors qu’il a inscrit 16 verts dans la réglementation et que 69 l’ont vu s’imposer à la première place.

Il partage la pole position avec Andrew Landry, qui en a tiré 66 au premier tour, mais ne débutera son second tour que samedi matin. Garcia (68-70) est 4ème à égalité avec Scott Piercy (68-70) et Shane Lowry (68) à deux rangs et à égalité. Westwood (67 ans) est troisième avec son deuxième tour seulement samedi.

Alors que Johnson a 31 ans, Garcia a 36 ans et Westwood 43. Le jeu au deuxième tour a été suspendu en raison de la noirceur vendredi soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest