Anirban Lahiri enregistre 69 tirs malgré les ratés et les mauvaises pauses

Anirban Lahiri a enduré beaucoup de coups roulés manqués et quelques mauvaises pauses en tirant à moins de 69 ans lors de la troisième ronde du Memorial à Dublin.

Lahiri, qui a fait la coupe de justesse, est passé à égalité avec 29 à un moment avant de chuter et a finalement terminé la journée à la 51ème.

Il a débuté avec des birdies aux deuxième et troisième places, mais a subi un double bogey au sixième rang, avant de récupérer avec un oiselet au septième. Il a de nouveau fait un bogey le huitième et a même rendu le par 36. À la neuvième arrière, il a réussi un birdie le 10 et le 11 puis il a atterri un superbe aigle au 15e par-5. Deux pars plus tard, il a eu une mauvaise passe le 18ème et a terminé avec un bogey pour un 69.

"J'ai très bien joué, mais j'ai eu quelques mauvaises passes et quelques ratés. Le 18, ma balle a heurté l'arbre au bord du fairway et a été bloquée. Je ne pouvais pas faire grand-chose", a-t-il déclaré.

À propos de la semaine en tant que telle, il a ajouté: "Cela a été une semaine de ce qui aurait pu être. Je suis un peu fatigué, cependant. Je vais me reposer et essayer de tirer le meilleur parti de la dernière ronde."

Matt Kuchar partageait l’avance avec 54 trous avec Gary Woodland (69) et William McGirt (64). Kuchar a rebondi après un début difficile et s'est retrouvé avec deux moins de 70 ans pour rejoindre Woodland et McGirt à 14 sous 202.

Vingt joueurs ont été séparés par quatre coups. Huit d'entre eux n'ont jamais gagné sur le circuit de la PGA. Trois d’entre eux peuvent éviter les qualifications à l’US Open s’ils gagnent.

Jason Day, un membre du Muirfield Village, a réussi deux oiselets rapides pour se retrouver dans l'une des premières places, pour ensuite regarder un jeton le rattraper dans le fairway au 18e trou pour un double bogey et un 68. Il avait trois coups de retard. .

Rory McIlroy faisait des progrès jusqu'à ce qu'il laisse tomber un tir au dernier but pour un 70 qui le fait revenir cinq.

Après deux rapides avants, Jordan Spieth a effectué une série de mauvaises balançoires et a raté des lancers. Il a également perdu quatre coups sur un parcours de six trous. Il avait un 74 et était 10 en retard.

Emiliano Grillo avait l'avantage à 15-sous avec un retard de deux heures et demie et il a rapidement doublé un bogey à son retour. Grillo avait 13 ans sous 203, avec Adam Hadwin (67 ans), Jon Curran (68 ans) et Dustin Johnson, qui revenait du retard pour puiser dans un petit lancer de birdie pour un 68.

Les temps de départ ont été augmentés pour dimanche avec des joueurs sortant des deux tees pour tenter de battre plus de mauvais temps dans les prévisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest