Anirban Lahiri continue de glisser au Phoenix Open

C’était une autre journée frustrante pour Anirban Lahiri, qui a encore une fois manqué beaucoup de putts et n’a réussi qu’à égaler un match nul à égalité de points lors de la troisième journée du Waste Management Phoenix Open à Scottsdale. (Lire plus dans le golf)

Lahiri, qui a obtenu cinq cartes de moins de 66 ans le premier jour et 74 ensuite le deuxième, s'est souvent offert des chances, mais n'a pas été en mesure d'en convertir autant qu'il aurait dû.

A 211, à deux sous 211, Lahiri est 39e à égalité, deux places de moins que sa nuit passée à égalité 37e et bien en dessous de sa position au premier tour, à égalité en quatrième position.

Lahiri a raté un tas de putts, environ quatre pieds entre 10 et 15 pieds, mais ce qui était encore plus douloureux était un coup roulé de six pieds et un neuvième, qu'il manquait de moins de quatre pieds.

Lahiri a réussi les troisième et cinquième places sur les neuf premières et a perdu des tirs aux deuxième, septième et neuvième places, alors qu'à la neuvième arrière, il a fait un bogey au 12ème rang. Il était donc deux de plus pour la journée, mais les birdies le 13 et le fameux par -3 16ème l'a vu revenir à la normale pour la ronde.

Même s’il n’a pas pu trouver beaucoup de fairways au départ, il s’est bien débrouillé avec les fers pour se rendre au green ou à proximité. Mais le putter n’a pas fait son travail après le premier jour. Lahiri a disputé sa première saison complète sur le circuit de la PGA. Il a terminé 28e à égalité lors du Career Builder Challenge et a raté la coupe chez Farmers Insurance.

Kiwi, d'origine coréenne, Danny Lee a pris les devants samedi devant la plus grande foule de l'histoire du golf, avec environ 201 003 spectateurs remplissant le Stadium Course.

Lee a tiré quatre buts sur 67 pour faire trois coups devant Rickie Fowler et Hideki Matsuyama. Lee, âgé de 25 ans, qui a remporté le Greenbrier Classic l’année dernière pour son premier titre du circuit de la PGA, a réalisé six oiselets et deux bogeys pour atteindre les moins de 200.

Fowler, qui a remporté sa quatrième victoire mondiale en neuf mois à Abou Dhabi il y a deux semaines, a signé les cinq derniers trous pour un score de 70. Matsuyama en a obtenu 68.

Le meneur de deuxième tour, James Hahn, a eu un 74 à égalité pour une septième place à 7 sous. À égalité avec Lee pour la première place à 12 sous le 11e trou, il a perdu cinq coups sur les trois trous suivants.

L’ancien Phil Mickelson, âgé de 45 ans, a tiré six fois sous les 65 ans et est passé à huit moins de 205. Son tour comprenait un oiselet improbable sur 15 alors que son hybride de 255 mètres était allé si loin à droite qu’il avait traversé le lac 11ème fairway. Il a frappé un coin à 15 pieds et a fait le putt.

Bubba Watson a connu son premier tour en tête-à-tête de son histoire au TPC Scottsdale, inscrivant 73 buts au nombre de 2. Il a tiré au pair ou mieux lors de ses 36 premiers tours du tournoi.

En ce qui concerne la foule, le dernier chiffre de 201 003 a dépassé les 189 722 en 2014. Le tournoi a également établi un record du jour vendredi à 160 415, et a attiré 535 035 au total. La note hebdomadaire de 564 368 a été établie l’an dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest