Anirban Lahiri arrêté par la lumière tamisée au premier tour à Byron Nelson

Anirban Lahiri a subi une journée de tests lors du tournoi de golf AT & T Bryon Nelson, d'une valeur de 7,3 millions de dollars, alors qu'il se retrouvait face à face avec 16 trous lorsque la nuit s'est arrêtée à Irving.

Lahiri, qui a ouvert bogey-bogey, s’est ressaisi avec des oiselets les cinquième et dixième rangs, mais un bogey immédiatement après cela le 11ème signifiait qu’il revenait à la normale. Lahiri a accroché avec des pairs du 12 au 16 quand il a dû s'arrêter à cause de la lumière déclinante. Il reviendra vendredi matin pour compléter son premier tour et ensuite jouer le second.

"J'ai mal joué aujourd'hui avec le terrain de golf. Il était accessible et agréable à jouer. Je n'atteignais pas mes objectifs avec mes courts fers et je ne profitais tout simplement pas des conditions", a déclaré franchement Lahiri.

"J'espère que je pourrai prendre un élan tôt dans mon tour demain et le reprendre à partir de là."

Sergio Garcia, Danny Lee et Johnson Wagner ont partagé la tête à 7-sous 63, alors que Jordan Spieth a dû se précipiter pour finir son premier tour en 64.

Spieth a vu son aigle piquer du pied à la 16e étape juste avant de chercher une part de l'avance, puis se précipiter pour compléter les deux derniers trous avant la tombée de la nuit. Dustin Johnson et Freddie Jacobson ont fait correspondre Spieth à 64 ans.

Lahiri a eu une saison très modeste, commençant en novembre 2015 avec la Classique CIMB en Malaisie. Il a eu quatre finitions en 20, deux en 30 et quatre autres en 40. Il était T-17 au Hero World Challenge, un événement limité sur le terrain.

Il était également deuxième à Hero Indian Open dans les tournées asiatique et européenne.

Il a maintes et maintes fois fait un bon départ, comme dans le Career Builder Challenge, le Waste Management Phoenix Open et le Wells Fargo, mais a admis qu'il ne l'avait pas suivi ce week-end.

Garcia a joué le matin et Lee et Wagner, comme Spieth, ont été en mesure de terminer la ronde qui a commencé avec deux heures et demie de retard après la pluie matinale.

Tom Hoge, l'un des 30 joueurs qui doivent terminer leur première ronde vendredi matin, avait moins de 6 ans sur 14 trous. Son seul boguey était après avoir manqué le green puis deux passes de 10 pieds au cinquième trou de normale 3, le dernier trou complété. Son dernier coup jeudi était une approche à la normale 4 par 6, sur le green et à 41 pieds de la coupe.

Garcia a terminé sa ronde avec huit lancers consécutifs. Wagner et Lee, le Sud-Coréen âgé de 25 ans qui vit à Irving et joue sur son parcours à domicile, étaient également libres de tout faux-semblant.

Garcia avait une réponse rapide à ce qu'il avait changé au milieu de la première ronde lorsque tous ses putts commençaient à entrer dans le trou, y compris un putt d'aigle de 60 pieds sur la normale septième de septième après un lancer de birdie de 25 pieds du trou précédent.

"Rien", a déclaré Garcia, le champion 2004 des Nelson. "Le trou a fait obstacle. C'est aussi simple que ça."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest