Anirban Lahiri à égalité – neuvième après le deuxième tour du championnat du monde de golf

Anirban Lahiri a réalisé un deuxième doublé consécutif de moins de 70 ans et s'est classé dans le top 10 à la neuvième place à égalité à mi-parcours du Championnat WGC Cadillac de 9,5 millions USD. (Anirban Lahiri a bien commencé, 11ème au classement mondial)

Lahiri, qui a réalisé trois oiselets – deux dans les trois derniers trous et un boguey – est toujours à six coups du leader, Adam Scott, qui espère faire deux victoires en deux semaines.

Le Monstre Bleu, au Trump National de Doral, était un peu plus bénin que d'habitude, le vent n'étant pas aussi puissant qu'il ne l'est normalement, mais son tracé continue de défier les meilleurs pros du monde.

Lahiri frappa solidement et battit bien mais fut incapable de les percer car il brûlait les bords et s'arrêtait parfois à des centimètres.

Pour la deuxième journée consécutive, le début de la procédure a été difficile. Lahiri a eu des problèmes en frappant son premier coup de départ dans l’intermédiaire, puis il est passé brutalement à gauche.

Au moment où il est arrivé au vert, il avait 23 pieds pour égalité, ce qui lui a manqué. Mais il a rapidement repris son élan et s’est bien installé en retrouvant les greens avec une grande régularité même quand il n’était pas sur le fairway.

Il a réussi un birdie au tiers de normale quatre avec un pied-de-biche, et lors des six trous suivants, il a toujours été à moins de 20 pieds de son approche, mais il a toujours besoin de deux putts pour les pairs. Il a manqué un sept pieds pour birdie le huitième.

Sur le virage, il était à nouveau stable, n'assurant aucun incident. Du 10 au 15, il était de nouveau dans la zone des 40 à 70 pieds et a toujours eu sa moyenne, y compris une de huit pieds au 11e et une autre d’un peu plus de 12 pieds au 13e.

La régularité a finalement porté ses fruits le 16, quand il s’est approché des moins de cinq ans et qu’il l’a ratée pour un oiselet, puis à la 18e place, il a marqué 14 pieds pour son troisième oiselet et a bouclé la ronde à 70.

"J'ai joué fort aujourd'hui après un mauvais départ", a déclaré Lahiri. Mais il a ajouté: "J'ai bien roulé, mais j'ai trouvé beaucoup de bords et je n'ai pas vraiment percé beaucoup de putts (pour les birdies)."

Il était heureux de son jeu et a résumé: "J'ai trouvé 15 greens aujourd'hui et c'était génial. C'était agréable de terminer fort (deux oiselets dans les trois derniers trous) et il est important de poursuivre sur cette lancée en fin de semaine."

Lahiri, vainqueur de deux événements co-sanctionnés par des tournées asiatiques et européennes en 2015, dont le Hero Indian Open, a effectué trois coupes en cinq départs en 2015, avec T-28 au Career Builder Challenge.

Scott, deuxième à Northern Trust Open il y a deux semaines et vainqueur à Honda Classic la semaine dernière, est de retour sur la selle à mi-parcours.

Scott's, âgé de moins de 66 ans, lui a valu 10 sous le total du tournoi et deux de plus que Rory McIlroy et le champion en titre Dustin Johnson. Avec trois oiselets dans ses quatre derniers trous, Scott entre ce week-end avec confiance.

Jordan Spieth a fait un bogey sur son dernier trou et a tiré même -par 72, lui laissant sept tirs de la tête à égalité – 12e place. Cependant, Scott sait que Johnson (64 ans), deuxième avec McIlroy (65 ans), et numéro 15 mondial, Danny Willett, quatrième en solo après ses 69 ans, sont juste derrière. Bubba, numéro 4 mondial, est cinquième. ) et Phil Mickelson (septième à égalité).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest