Anirban Lahiri à égalité en deuxième place au tournoi sur invitation Dean and Deluca

Le golfeur indien Anirban Lahiri a ouvert la voie pour une deuxième place, à un tour du leader Bryce Molder dans le Dean & Deluca Invitational au Colonial.

Lahiri a battu beaucoup de putts et a bien utilisé les conditions malgré l'arrêt du jeu pendant une heure et demie, menacé par la foudre après avoir joué trois trous.

Lahiri, l'un des joueurs débutants du dixième tee, partage la deuxième place avec Patrick Reed et Webb Simpson.

Lahiri avait sept oiselets et deux bogeys. À partir du 10, il a réussi un birdie au 11e à partir de neuf pieds, le 14e à 20 pieds et le 18e à six pieds. Mais il a aussi triplé à partir de 26 pieds en 15e et de 22 pieds en 17e, ce qui incluait un manque de quatre pieds pour le par.

Au deuxième neuf, devant du parcours, Lahiri a raté un but de quatre pieds pour un oiselet en premier, mais a ensuite bien résisté. Son jeu régulier l'a vu naviguer entre les troisième et cinquième trous, appelé "Horrible Horseshoe" avec trois passes en deux. C’est son beau jeu de fer sur les derniers trous qui s’est démarqué et qui l’a bien servi en le frappant de près.

"J'ai bien joué, mais mes buts n'ont pas été bons le week-end", a déclaré Lahiri.

Jeudi, il a ajouté: "Oh, j'adore ça. Cela me rappelle mon parcours préféré en Inde, le Delhi Golf Club (où il a remporté quatre de ses sept titres internationaux professionnels). Tout est une question de navigation. Vous Je n'ai pas besoin de faire des bombes à chaque départ, et j'aime vraiment ça. Tu dois penser à ton chemin autour du parcours de golf et jouer à fond avec tes forces, et oui, j'aime jouer sur des pistes comme celle-ci. "

Il a admis: "Je pense que je me suis bien débrouillé toute la journée. Il y avait quelques béguin au milieu. J'ai fait trois coups roulés à quelques reprises de moins de 25 pieds. Ce n'était pas amusant, mais je pense que je me suis concentré retour tout de suite après ce raté le 1 et fini fort, oui.

"Quand nous avons commencé, je pense que les quatre ou cinq premiers trous étaient vraiment difficiles. Il pleuvait, il soufflait beaucoup (aussi bien que près de 15-20 mph, jusqu'à 30 mph), puis de calmé.

"Je pense que les neuf derniers trous que nous avons joués étaient probablement idéaux pour marquer. De toute évidence, les pluies ont rendu les verts un peu mous, assez réceptifs, donc vous pouvez être agressif. Ouais, je pense que c'est une excellente piste, et si vous peut trouver assez de fairways, vous pouvez vraiment en profiter. "

Lahiri a conclu: "Je suis assez solide la plupart du temps aujourd'hui. Si tout va bien, je peux le garder. Peut-être que le fait que cette piste me rappelle le Delhi Golf Club aide."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest