Anirban Lahiri à égalité en 10e journée du Hero World Challenge

Le meilleur golfeur indien, Anirban Lahiri, a présenté un spectacle impressionnant avec un score de 69 sur 3, soit 10e à égalité lors de la première journée du Hero World Challenge à Nassau, aux Bahamas. (Lire plus dans le golf)

Lahiri, qui était associé au champion en titre et numéro un mondial, Jordon Spieth, a débuté sur la bonne note avec un sous le premier trou et a poursuivi sur sa lancée au Albany Golf Club.

Spieth, 22 ans, était au top de sa forme alors qu'il obtenait un as au deuxième trou au grand plaisir des spectateurs, et Lahiri lui donnait le meilleur score.

L'action s'est poursuivie avec un groupe d'élite de 18 golfeurs de haut niveau alors que Paul Casey a réussi un birdie au dernier trou pour un match de moins de 66 ans, ce qui lui a donné une part de l'avance au premier tour avec Jimmy Walker et Zach Johnson.

Casey fait partie des cinq joueurs du top 50.

"Le seul problème auquel je puisse penser, c'est peut-être que j'ai laissé un putt short en ligne, ce qui est un peu criminel. En dehors de cela, j'ai vraiment joué au golf," a déclaré Casey après le match de la journée.

Spieth a fait un trou d'un coup avec un fer 6 et a finalement ajouté un oiselet sur un par 5 pour rejoindre un grand groupe à 67 T-4 comprenant Bubba Watson, Bill Haas, Brooks Kopeka et Adam Scott, qui vit à Albany. .

Si l'as de Spieth faisait parler de lui lors de la première journée, le jeu cool de Lahiri a également tenu les fans indiens collés à ses progrès lors de sa première participation à l'événement.

Lahiri, qui a obtenu l'exemption d'un sponsor avec Haas, est resté à égalité avec Patrick Reed et Chris Kirk.

Le joueur basé à Bengaluru a également laissé tomber un lancer de birdie de 16 pieds au 13e trou de normale 4 pour se faire sentir sur le parcours difficile.

Sa pièce incluait également un bogey au neuvième de la normale 5 quand il heurta un coin de sable hors des dunes qui traversaient le green et 25 mètres d’eau près du 18e fairway.

Lahiri, 28 ans, a obtenu sa carte PGA TOUR pour la saison 2015-16 et a fait la une des journaux en 2015 après avoir remporté deux victoires dans le monde, dont le Hero Indian Open. Il est également devenu le premier joueur indien à figurer dans la Coupe des présidents en octobre.

Pendant ce temps, le Japonais Hideki Matsuyama (75 ans) était le seul joueur dans le groupe des 18 hommes à ne pas avoir brisé le pair.

Le premier tour peu marquant peut également être attribué à la météo: la journée a connu le moins de tours au-dessus de la normale et il n’ya pas eu de pénurie de tours dans les 70e et 80e supérieurs.

Le World Challenge, organisé par la Tiger Woods Foundation, est joué pour la première fois en dehors des États-Unis. C'était à Isleworth l'année dernière en Floride et au Sherwood Country Club en Californie pendant 14 ans.

"Quand nous avons commencé à rouler les greens et à les abattre à la hauteur du tournoi, puis que le soleil s'est levé, nous avons rencontré une situation dans de nombreux endroits où il est impossible de faire la différence entre le col et le green", a déclaré Mark Russell, directeur du Tour. vice-président de la concurrence.

"Plutôt que de mettre les joueurs dans une situation où ils allaient avoir un problème, nous nous en sommes occupés", a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest