Anirban Lahiri à égalité 59ème jour d'ouverture des Augusta Masters

Le golfeur indien Anirban Lahiri a connu un mauvais départ au 80e tournoi des Masters. Il a marqué quatre buts sur 76 alors qu'il était 59e à égalité au club de golf national d'Augusta. (Jordan Spieth prend un bon départ dans Augusta Masters, Jason Day et Rory McIlroy Slip Up)

Le joueur de 28 ans était jeudi même à égalité jusqu'au 15e trou, mais sa ronde a été entachée contre le 16e trou de normale trois, qu'il a éliminé avec six lancers. Le triple bogey a fait dérailler sa ronde et il a été suivi par un bogey le 17, ce qui lui a valu de terminer avec un 76.

En dehors de cela, la n ° 51 mondiale avait deux oiselets (sixième et quatorzième) et deux bogeys (quatrième et onzième).

Il était à égalité aux côtés du numéro 7 mondial Adam Scott de l'Australie, du numéro 10 Patrick Reed, du numéro 61 Jason Dufner et de Darren Clarke.

Pendant ce temps, l'Américain Jordan Spieth a lancé sa défense du titre de manière impressionnante, tirant jeudi sous un bogey sans six bogey pour prendre une avance rapide au premier tour.

Spieth, âgé de 22 ans et classé deuxième, a également remporté le titre de l’Open américain de l’année dernière et a marqué des oiselets au troisième, sixième, huitième, dixième, 13ième et 18ième trous.

Plus que sa demi-douzaine de birdies, Spieth a été impressionné par le zéro bogeys qu'il a fait jeudi sur une rafale venteuse dans laquelle il a dit que sa frappe était "moyenne" mais qu'il avait "extrêmement bien".

"Je ne me sentais tout simplement pas confiant après les premiers tirs au milieu du fer que j'ai frappés, je ne me sentais pas confiant pour le ballon avec des fers", a-t-il déclaré à pgatour.com. "C’était vraiment spécial de ne pas avoir à s’égarer un jour comme aujourd’hui au Masters, oui."

Le numéro 38 mondial Danny Lee, de la Nouvelle-Zélande, et le numéro 32, Shane Lowry, de l'Irlande, sont à deux coups derrière Spieth, tandis que Paul Casey, Ian Poulter, Justin Rose, Sergio Garcia et Soren Kjeldsen se partagent la quatrième place avec 69 points.

Le numéro 1 mondial, Day, de l’Australie, a été ex-aequo avec une égalité de 72, tandis que le n ° 3, Rory McIlroy, a inscrit un score de 70 et a été classé neuvième.

L’une des plus grandes surprises de la première ronde de l’année, l’Américain Ricky Fowler, cinquième joueur mondial, a tiré 80 fois et aura besoin d’un très petit nombre vendredi pour se qualifier.

Fowler a bogué le premier trou, mais a riposté pour faire un virage au pair. Mais il a suivi un triple bogey au 13ème par-5 avec une paire de bogeys, puis a doublé le 16ème après avoir trouvé l’eau alors qu’il avait du mal à juger correctement les vents tourbillonnants.

C'est la sixième fois que Fowler enregistre un round de 80 ou plus sur le circuit de la PGA – et la troisième fois qu'il le fait à un major.

"De toute évidence, le golf est difficile", a-t-il déclaré. "C’est une ligne fine, surtout à cet endroit … Je vais jouer un bon retour à neuf et je suis à trois sous la normale. Cela peut aller dans les deux sens et peut certainement aller dans l’autre sens, le nombre élevé, un beaucoup plus facile que le peut le bas. "

Le grand Sud-Africain Ernie Els a également pris un mauvais départ, tirant un 10 sur le premier trou et terminant 8-plus pour son tour d'ouverture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest