Andy Murray subit une opération de resurfaçage de la hanche

Andy Murray a subi une opération de resurfaçage de la hanche à Londres, a déclaré mardi le grand tennis britannique à ses partisans Instagram. Le double champion de Wimbledon avait pesé le pour et le contre de l'opération, qui consiste à poser une plaque de métal dans le joint, dans une dernière tentative pour prolonger une carrière en proie à une blessure. Le double médaillé d’or olympique, âgé de 31 ans, avait annoncé plus tôt avant l’Open australien de ce mois-ci qu’il comptait prendre sa retraite après l’édition 2019 de Wimbledon.

"J'ai subi une opération de resurfaçage de la hanche à Londres hier matin (lundi) … me sentant un peu battu et meurtri tout à l'heure mais j'espère que ce sera la fin de ma douleur à la hanche", a déclaré Murray sur Instagram.

Rien ne garantit que l'opération permettra à Murray de jouer à nouveau au tennis de haut niveau, mais cela devrait lui permettre de vivre une vie sans douleur en dehors du court.

À l'Open d'Australie, Murray a démontré son esprit de compétition et son talent a été vaincu lors d'une défaite de cinq sets contre Roberto Bautista-Agut.

Ce match a conduit Murray à affirmer qu'il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour prolonger sa carrière, mais l'opération de lundi pourrait signifier qu'il n'est pas à temps pour Wimbledon, où il avait pensé faire ses adieux au tennis.

L'opération de lundi était la deuxième fois que Murray subissait une opération au cours des 12 derniers mois, après qu'une première opération n'ait pas permis de soulager la douleur à la hanche.

Avant cette dernière intervention chirurgicale, Murray s'est entretenu avec le spécialiste du double américain Bob Bryan, qui vient de reprendre le match après la même procédure l'an dernier.

Bryan a exhorté Murray à subir une opération similaire, bien que les exigences physiques plus élevées des simples comparés aux doubles, signifient qu'il n'y a aucune garantie que cette opération puisse aider le grand joueur de tennis britannique à retrouver une place parmi les meilleurs joueurs mondiaux.

Mais le Dr Edwin Su, qui a opéré Bryan, a confié au journal britannique The Mail dimanche: "Je pense qu'il serait absolument en mesure de l'aider. Idéalement, c'est sans douleur. La plupart du temps, à partir du moment où ils se réveillent. de l'opération, les patients disent que la douleur est partie. "

Cependant, Su a ajouté: "Ce qui est inconnu des athlètes d'élite, c'est de savoir s'ils peuvent retourner au sport … Le simple est beaucoup plus fatiguant que le double. C'est un territoire inexploré.

Pendant ce temps, Bryan, 40 ans, a déclaré à propos de la position de Murray: "Je représente juste une option pour lui. Ce gars fait tout ce que vous pouvez éventuellement faire en matière d’entraînement et de réadaptation."

Murray a effectué un retour tant attendu chez Queen's l'année dernière, puis s'est retiré de Wimbledon.

Il a subi une longue période de rééducation à Philadelphie, suivie d’un entraînement préparatoire à Miami, mais l’Open australien a montré qu’il souffrait toujours de douleurs importantes pendant son séjour au tribunal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest