Andy Murray furieux à l’Open d’Australie manquant, accuse le British Tennis Center d’être infecté par Covid


L’ancien numéro un mondial Andy Murray se dit furieux de rater l’Open d’Australie et pense avoir été infecté par Covid-19 au National Tennis Center de Londres. Le triple vainqueur du Grand Chelem, cinq fois finaliste à Melbourne Park, n’a pas pu se rendre en Australie après avoir enregistré un test positif pendant la période de Noël.

Murray a révélé qu’il était « assez malade » et qu’il avait transmis le virus à sa femme Kim et à leurs trois jeunes enfants.

«J’étais énervé d’avoir raté le tournoi et de ne pas pouvoir me rendre en Australie d’un point de vue personnel», a-t-il déclaré aux médias britanniques d’Italie, où il se prépare plutôt pour son retour lors d’un Challenger de deuxième niveau.

« Mais le point le plus large et le plus important est qu’il ne s’agit pas seulement d’un tournoi de tennis lorsque je retourne et que je donne le virus à toute ma famille et que je les infecte. Je me soucie beaucoup de cela. »

L’ancien champion de Wimbledon et de l’US Open s’est dit convaincu qu’il avait attrapé le virus au National Tennis Center, soulevant des questions sur les protocoles de Covid dans une installation où la plupart des joueurs de tennis d’élite britanniques se sont entraînés pendant la pandémie.

« Je ne pouvais le récupérer nulle part ailleurs parce que je n’avais pas quitté ma maison ou le CNT depuis 10 semaines, et puis il y avait des cas positifs là-bas », a déclaré Murray.

« Je n’aurais certainement pas pu le ramasser de ma famille parce qu’ils étaient tous négatifs. »

Le numéro un britannique Dan Evans, qui a remporté dimanche l’Open de Murray River à Melbourne, a déclaré qu’il était nerveux à l’idée de visiter le centre avant de partir pour l’Australie.

« Je veux dire, c’était – de toute évidence, le virus est entré dans le centre », a-t-il dit.

« Tu sais, je pense que comme pour tout, les gens se détendent un peu parce que je ne pense pas qu’il y ait vraiment eu de cas là-bas. Je pense que la période de Noël et la période du Nouvel An se sont peut-être un peu relâchées. »

La Lawn Tennis Association a insisté dans une déclaration selon laquelle « des restrictions strictes et appropriées » avaient été appliquées.

« Nous avons systématiquement appliqué les restrictions strictes et appropriées, les tests et autres protocoles pour les centres de formation d’élite conformément aux directives du gouvernement », a-t-il déclaré.

Promu

« Nos protocoles sont régulièrement communiqués à tous ceux qui utilisent le site et nous nous attendons à ce qu’ils soient respectés dans le salon des joueurs et dans toutes les autres zones du bâtiment. »

Murray avait reçu une entrée générique à l’Open d’Australie alors qu’il cherchait à faire sa première apparition à Melbourne depuis 2019, lorsqu’il a révélé l’étendue d’un problème de hanche droite et évoqué la possibilité de prendre sa retraite.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest