Amit Panghal bat Batuhan Citfci pour entrer dans les quarts de finale des championnats du monde de boxe



Amit Panghal s'est qualifié pour les quarts de finale du Championnat du monde de boxe. © AFP


Amit Panghal a battu mardi Batuhan Citfci par un verdict unanime de 5-0 dans les pré-quarts de Fly Hommes 52kg aux championnats du monde de boxe à Ekaterinbourg, en Russie. Amit Panghal a alors accédé aux quarts de finale qui se disputeront mercredi. Le médaillé d'or des Jeux Asiatiques cherche sa première médaille aux Championnats du monde et est le meilleur pari de l'Inde dans le tournoi. Dans la catégorie poids léger hommes 57-63 kg, Manish Kaushik a battu le boxeur mongol Chinzorig Baatarsukh, médaillé d'argent aux Jeux asiatiques, quatrième à la quatrième place et champion en titre, par une décision unanime de 5: 0.

Sanjeet, un autre pugiliste indien, a remporté son match de 81-191 kg contre Sanjar Tursunov (Ouzbékistan) par un verdict divisé 4-1. La victoire de Sanjeet a été remarquable en affrontant un adversaire coriace, médaillé de bronze lors de la dernière édition et deuxième tête de série cette année.

Plus tard dans la journée, le médaillé d’argent des Championnats d’Asie, Kavinder Singh Bisht, se disputera une qualification pour les quarts de finale lorsqu’il affrontera le Finlandais Arslan Khataevin au Bantam 52-57 kg. Bisht cherche à atteindre les quarts de finale de l'événement mondial pour la deuxième édition consécutive

Pour tenter de se qualifier pour les quarts de finale de l'épreuve mondiale pour la deuxième édition consécutive, le médaillé d'argent aux Championnats Asiatiques Bisht (57 kg) affrontera le Finlandais Arslan Khataev.

La cinquième tête de série avait fait sensation la dernière fois quand il avait éliminé le double médaillé des Championnats du Monde, l'Algérien Mohamed Flissi, en route pour les quarts de finale, et espérerait continuer sur cette lancée.

Alors que Manish affrontera la quatrième tête de série mongole, Chinzorig Baatarsukh, Sanjeet affrontera la deuxième tête de série d'Ouzbékistan, Sanjar Tursunov, qu'il avait eu raison de l'Open de l'Inde 2018.

(Avec des entrées IANS)


Sujets mentionnés dans cet article

Boxe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest