"Alex Hamilton n'est pas tout à blâmer pour le crash du Brésil", déclare Alex Albon

Lewis Hamilton a envoyé un message privé à Alex Albon, le nouveau garçon du Red Bull, qui l’a conforté dans sa consolation après que sa collision au Brésil a coûté au pilote thaïlandais son premier podium. Né à Londres, Albon, qui est dans sa saison recrue, a déclaré aux journalistes jeudi qu'il ne blâmait pas le champion du monde à six reprises entièrement pour la chute qui lui avait coûté sa place parmi les trois premières.

"Lewis n'est pas tout à blâmer", a déclaré Albon. "Il y a des choses que je peux toujours faire pour éviter des choses comme ça, mais, bien sûr, c'était sympa ce qu'il a dit."

"Il m'a aussi envoyé quelques messages. Alors, tout va très bien."

Hamilton a terminé troisième sur la route de Sao Paulo, mais a été relégué à la septième place après avoir été pénalisé pour le choc.

Il a accepté le blâme et a présenté ses excuses à Albon qui a terminé hors du top dix pour la première fois depuis son arrivée au Red Bull à la mi-saison.

"C'était décevant à l'époque, mais à la réflexion, ce fut un bon week-end pour moi", a ajouté Albon.

«C’était l’une des premières fois, après le Mexique également, où je pouvais le mélanger avec les grands garçons et il y avait plus de points positifs que de points négatifs.

"En fin de compte, ce n’était qu’un petit accident qui a ruiné la course pour moi, mais à la réflexion, c’était un bon week-end. Le dépassement est là, mais la plupart de cela est dû au fait qu’il a eu une mauvaise qualification. ou des sanctions. "

La maturité d'Albon lui a valu la deuxième place aux côtés de Max Verstappen au Red Bull l'année prochaine, a confirmé l'équipe plus tôt ce mois-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest