Aditi Ashok fait la coupe au Maroc, Vani Kapoor manque à l'appel

Aditi Ashok, de l’Inde, a organisé un combat remarquable à l’arrière du deuxième tour du deuxième tour pour se qualifier à la Coupe de golf Lalla Meryem à Rabat.

L’Indien, âgé de 18 ans, qui a remporté le Ladies European Tour Qualifying School pour gagner des droits de jeu sur le Ladies European Tour, a signé un premier tour avec un pair de 72 même hier soir.

Elle a ensuite suivi avec un 74 et est maintenant deux sur 146 pour deux tours et égalité 31, mais la moitié du terrain est encore à finir.

L’autre Indienne, Vani Kapoor, a raté les brevets 77 et 76.

"J'ai bien joué les deux jours mais j'aurais pu sauver quelques coups de plus", a déclaré Aditi, qui a son père, Ashok, sur le sac.

Parlant de son double boguey au deuxième tour, elle a déclaré: "J'ai trouvé le bunker côté vert et je ne pouvais pas m'en sortir et j'ai donc eu un double boguey. Mais je suis fier d'être revenu bien derrière à neuf avec trois oiselets. J'ai réussi de bons longs putts pour faire des oiselets. "

En ce qui concerne les deux derniers tours, elle a ajouté: "J'espère pouvoir garder la balle en jeu et créer plus d'occasions durant le week-end".

Aditi a été huit coups derrière le leader anglais Florentyna Parker, qui a débuté avec une normale 67 à cinq sous et ajouté une seconde sur 71 pour se retrouver à 36 sous la normale pour 36 trous.

Parker était deux devant une autre joueuse anglaise, Liz Young (68-71).

En tant que pro pour Aditi, il ne s’agit que du troisième départ. Elle a été qualifiée lors de sa première participation à la LPGA australienne à Victoria, mais a raté celle-ci à l’Open de Nouvelle-Zélande en février. Elle a ensuite pris une pause pour terminer ses examens de fin d’études avant de revenir au Tour cette semaine.

Au premier tour, Adiit a bien commencé avec les oiselets les deuxième et quatrième, avant de laisser tomber un coup au neuvième. Elle a trouvé un troisième oiselet le 10, mais ensuite les bogeys les 12 et 18 l'ont vue finir à égalité.

Aditi était sur le point de rater la coupe alors qu’elle a doublé les neuf premières manches. Mais elle a tourné le coin puis, sur un espace de quatre trous entre le 11 et le 14, elle a réussi trois oiselets pour se faire une passe pour la journée.

Un bogey tardif le 16ème l'a redescendue à deux, mais elle était en sécurité à l'intérieur de la limite de sécurité, qui est projetée à quatre.

À son crédit, elle n'a pas abandonné après les revers en début de match avec un bogey en premier, un double en cinquième et un autre bogey le neuvième. Elle s'est stabilisée avec une normale le 10 et s'est ensuite classée 11e, 13e et 14e pour revenir dans le tournoi.

Parker, qui a vu l'arbre de son pilote lors de la Pro-Am, a reçu un nouveau club juste avant le premier tour et en a tiré 67 le premier jour au Blue Course du Royal Golf de Dar Es Salam. Cela égalait le record de parcours du tournoi féminin.

Parker avait deux longueurs d'avance sur sa meilleure amie et sa compatriote anglaise Liz Young (68-71), enceinte de quatre mois, est désormais à égalité avec la française Isabelle Boineau (70-70).

La Norvégienne Marianne Skarpnord a tiré 68 au premier tour et était même à égalité grâce à cinq trous en deuxième place, tandis que Gwladys Nocera (73-79) était parmi les égales à la cinquième place, à deux sous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest