Adam Scott gagne la sécheresse avec la victoire de la Honda Classic

L’Australien Adam Scott a remporté son premier titre en près de deux ans dimanche, tirant sur un score de 70 pour capturer la US PGA Honda Classic d’un coup sur Sergio Garcia. (Lahiri se lève au 28 au Northern Trust Open)

Le champion des Masters 2013 n'avait pas réclamé de trophée depuis le Colonial en mai 2014, lorsque Scott était classé numéro un dans le monde. (Bubba Watson remporte le tournoi ouvert du Northern Trust)

"Cela fait très bien", a déclaré Scott. "C'était bien de réussir des tirs de qualité. Heureusement pour moi, c'était juste suffisant."

Scott a terminé 72 trous sur un total de 271 à neuf avec moins que son compatriote Garcia, qui a tiré 71 pour se qualifier pour une seconde place. Les Américains Justin Thomas et Blayne Barber se sont partagés une troisième place sur 275.

Scott a remporté son 28e titre professionnel et son 12e sur le US PGA Tour, le plus grand nombre parmi les joueurs de moins de 40 ans.

Classé 13ème cette semaine, Scott a gagné pour la première fois depuis que le putter long au style ancré qu'il utilisait depuis des années était interdit en raison de changements dans les règles du golf.

"Mon jeu est vraiment bien placé", a déclaré Scott. "Nous avons travaillé très dur pour y arriver, nous avons réalisé de belles avancées dans tous les domaines, en particulier les verts. Cela a porté ses fruits cette semaine."

Scott a débuté avec un putt birdie de 15 pieds et a ajouté 10 pieds pour un birdie à la cinquième place de la normale-3, mais des bogeys aux neuvième et 10ème l'ont laissé là où il a commencé et sont passés à la tête de Garcia, qui a ouvert avec 10 pars.

Mais Garcia a fait un bogey à 11 heures et Scott a abandonné son approche à 12 heures pour créer un oiseau qui le faisait reculer de deux coups.

Garcia a réussi à faire sortir un jeune oiseau à 14 dans la limite du 15, alors que Scott avait pris un quadruple bogey la veille.

Mais ce jour-là, les deux joueurs seraient à égalité et Scott resterait au top, car ils ont tous deux fait bogueys à 16 ans.

Garcia a fait un autre boguey à 17 ans et un oiselet à 18 ans n'a permis que de réduire la marge finale alors que Scott réalisait un tap-in par putt pour la victoire.

«J’ai pris un bon départ, j’en ai créé un au premier abord, cela m’a définitivement relaxé», a déclaré Scott. "J'ai fait beaucoup de bons putts. Heureusement, cela a suffi à la fin."

Scott est devenu le premier vainqueur d'un événement de la PGA avec un quadruple boguey dans ses 72 trous depuis Phil Mickelson au championnat du circuit de la PGA 2009.

Pour Garcia, ce fut une autre défaite décevante.

"C'était un parcours difficile, vraiment difficile", a déclaré Garcia. "Il le méritait. Je ne pense pas que mon élan soit près de l'endroit où je le voudrais. J'ai bien marqué.

"Il a mieux joué que moi. Je me suis battu. Je suis restée calme. Ce n'est jamais facile. Quelques mauvais coups sur deux trous difficiles et ce n'était pas assez bon."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest