Achanta Sharath Kamal, Soumyajit Ghosh Shine, les femmes s'inclinent devant les championnats asiatiques de tennis de table

Tous les joueurs indiens sont attendus mercredi dans les huitièmes de finale du simple messieurs des championnats asiatiques de tennis de table, à Pattaya, en Thaïlande. (Cliquez ici pour les dernières histoires de sport)

Mais c’était un rideau pour toutes les joueuses qui se retiraient des simples, y compris Mouma Das et Ankita, qui avaient réussi la sortie après être entrées en huitièmes de finale.

Sanil Shetty, Soumyajit Ghosh, Achanta Sharath Kamal et G Sathiyan avaient tous fait des choses à sens unique contre leurs adversaires en 128, mais Harmeet Desai devait vaincre un adversaire coriace dans Thavisack Phathaphone au Laos 11-6, 11- 5, 6-11, 8-11, 11-6.

Shetty a battu le Pakistanais Asm Qureshi 11-6, 11-2, 11-7, 11-9 et rencontrera ensuite Kwan Kit Ho de Hong Kong au tour suivant. Ghosh, qui a vaincu Denis Kuzmenko, du Turkménistan, par une victoire de 11-5, 11-4, 11-2, 11-2 et 11-2, affrontera le Thaïlandais Chanakam Udomsilp.

Sharath, qui représentait Said Al Qarani d'Oman 11-4, 11-5, 11-3, 11-1, a son prochain adversaire au Qatar Fahed Almughanne tandis que G Sathiyan, qui a battu Salah Al-Balooshi 11-6, 11-4 , 11-5, 11-3, affronte Muhamad Ashraf Haiqal de Malaisie.

Parmi les femmes, Ankita Das et Mouma Das ont survécu pour entrer dans les huitièmes de finale, mais ont toutes deux perdu face à leurs adversaires mieux classés, les Japonaises Mima Ito et Chinoise Chen Meng, respectivement.

Les Japonais comptaient pour Ankita 4-2 (15-17, 11-5, 11-6, 11-6, 10-12, 11-3) dans une bataille acharnée où la jeune fille Siliguri donnait de véritables moments torrides à son rival japonais. Mais l'expérimenté Ito s'est finalement révélé trop bon.

Chen a fait une simple formalité contre Mouma, malgré le retrait de son adversaire pour gagner 11-6, 11-7, 5-11, 15-13, 11-5.

Ankita a battu les Iraniens Mahjobech 11-7, 11-5, 11-8, 11-8 au tour précédent. 64. De même, Mouma a battu son adversaire au premier tour, Thi Nga Nguyen, en deux matchs à points prolongés, défaisant l'Iran de Neda Shahsavari 4, 6-11, 10-12, 11-8, 11-4, 11-5.

L’Iranien a failli prendre l’Indien au bord du gouffre, notamment en remportant le troisième match 12-10 pour s’enfuir 2-0, mais l’expérience de Mouma a été un obstacle.

Contrairement à Manika Batra, K Shamini et Pooja Sahasrabudhe, toutes deux sont sorties en huitièmes de finale bien qu'elles aient remporté de confortables victoires contre leurs adversaires du premier tour en 128es.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest