Achanta Sharath Kamal se qualifie pour les Jeux olympiques de Rio 2016

Les indiennes de tennis de table Achanta Sharath Kamal et Mouma Das ont réservé leurs billets pour les Jeux olympiques de Rio samedi après avoir remporté leur finale dans la phase 2 du tournoi de qualification olympique asiatique ici. (Soumyajit Ghosh, Manika Batra réservent des places olympiques au tennis de table)

Mis à part sa déception londonienne âgée de quatre ans et sa troisième place dans les éliminatoires de la zone Asie du Sud il y a quelques jours à peine, Sharath s'est frayé un chemin dans le match décisif de la phase finale au stade Queen Elizabeth de Hong Kong pour s'emparer du deuxième la place des hommes samedi.

Lors de la deuxième étape du tournoi de qualification des Jeux olympiques asiatiques en simple messieurs, l’Indien a battu l’Iranien Noshad Alamiyan 4-3 (12-14 11-6 3-11 7-11 1 11-7 11-6).

Pendant ce temps, Mouma, bien qu’elle ait perdu sa dernière ronde du matin contre le Sud-Coréen Ri Myong Sun en parties consécutives (3-11 9-11 10-12 5-11), a eu sa chance dans la finale des perdants. Et comme prévu, le joueur de 32 ans n'a pas déçu.

Mouma a battu l'Ouzbékistan Rimma Gufranova 4-1 (11-13 11-9 13-11 11-7 12-10) pour réserver l'une des deux machines à sous des Jeux de Rio.

Pour Mouma, il s'agira de ses deuxièmes Jeux Olympiques puisqu'elle avait participé pour la première fois au tournoi en simple à Athènes en 2004 avec Sharath.

Auparavant, Soumyajit Ghosh et Manika Batra s'étaient qualifiées pour les Jeux de Rio, qui se tiendraient en août.

Un maximum de deux joueurs par comité olympique national est autorisé à participer aux deux compétitions individuelles aux Jeux. Et pour la première fois, l'Inde sera représentée par une équipe de quatre membres à Rio de Janeiro.

Sharath, âgé de 34 ans, a déclaré qu'il savait que ce serait une compétition d'essai contre Alamiyan, âgé de 25 ans.

"Quand je menais 1 à 3, je pensais au prochain match que je devrais jouer si je perdais celui-ci. Si j'avais perdu, je devrais jouer contre Jiang Tianyi (de Chine) et je pas en forme à cause de ma blessure au dos ", a admis Sharath.

La combinaison des commandes de Sharath – son revers a très bien fonctionné pour lui aujourd'hui même alors que l'Iranien se fanait sous la pression.

"Mon dos est totalement enduit et j'ai mal partout, je ne pouvais pas me permettre de perdre et de disputer un match de plus. Je semblais avoir perdu ma motivation. Au cinquième match, j'ai pris un bon départ et la marée a changé. commencé à dominer le match.

"Lors du premier match, j'avais une fiche de 8-5 et une défaite de 14-12. Cela m'a mis plus de pression. Au quatrième, j'ai été 6-2 et j'ai perdu huit points d'affilée. Ces matchs ont fait une grande différence et si je les avais gagnées, cela aurait été un match plus facile. Mais bien sûr, si c'était facile, cela n'aurait pas été amusant ", a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest